Toulouse, la très célèbre Ville Rose, si chère à Nougaro. Nous y sommes allés le week-end dernier et nous avons été enchantés ! C’est une ville qui rassemble tout; la culture, les loisirs, l’architecture, l’histoire, la science et la gastronomie ! Et vous l’aurez compris, c’est de ce dernier point dont je vais vous parler.

Toulouse est très connue pour la violette, dont la fleur est cristalisée dans le sucre mais également pour les spécialités à base de canard. Magret, confit, foie gras, vous y trouverez tout ce qui vous fait envie. Si lors d’un week-end vous souhaitez en profiter pour ramener des souvenirs culinaires, faites un tour au Marché Victor Hugo. Ce marché, à deux pas du Capitole, est un temple de la gastronomie. Vous y trouverez les incontournables fruits et légumes, mais également des bouchers, charcutiers et fabricants de spécialités tels que la Maison Samaran ou la Maison Garcia. En sortant du marché, vous pourrez tomber sur la rôtisserie de la Maison Samaran et la boutique ainsi que sur celle de Busquets. Avec autant d’enseignes, vous trouverez forcément votre bonheur !

La Cave au cassoulet

Pour ce qui est du plat emblématique de Toulouse et de sa dégustation, je vous propose une belle adresse : La cave au cassoulet. Il s’agit d’un petit restaurant modeste, situé 54 rue Peyrolières et dont la réputation n’est plus à faire. Si vous voulez y passer, je vous conseille vivement de réserver et d’arriver à l’heure. Ils affichent très souvent complet et ne garde les tables qu’un quart d’heure. 

thumb_img_3384_1024

Le lieu porte bien son nom, il s’agit d’une petite cave voûtée aux briques rouges. Rien qu’en regardant la devanture, vous comprenez que ce restaurant vaut la peine qu’on y mange. La porte est recouverte d’autocollants, le Guide du routard, Tripadvisor… Il est d’ailleurs classé 94ème sur 1 470 restaurants à Toulouse et a un certificat d’excellence. Sur la porte, vous découvrez également des photos de plats, menus et une affiche indiquant que tout est fait maison, sauf certains plats et ingrédients qui sont surgelés. Ils précisent donc que les haricots verts et un plat à base de cuisses de canard sont surgelés mais améliorés par le chef. J’ai trouvé ça extrêmement transparent. D’un part parce qu’il n’y a que deux éléments concernés et que beaucoup des restaurateurs ce seraient sans doute passés de ce détail, et d’autre part parce qu’au moins, en prenant tel ou tel plat, le consommateur sait à quoi s’en tenir.

Ensuite, en passant la porte, vous descendez directement à la cave. La lumière est tamisée et la décoration rustique mais ça colle parfaitement avec le cadre. L’accueil est sympathique et chaleureux. Nous avons été installés sur une petite table tranquille au fond de la salle mais malheureusement située pile en dessus de la climatisation. Nous avons demandé à changer de table mais toutes les autres étaient réservées. Ce fut le seul bémol et disons que la qualité du repas a permis de compenser.

J’en viens donc au repas ! Si vous venez dans ce restaurant pour manger un cassoulet, vous ne serez pas déçu, le rapport qualité prix est imbattable. Nous avons pris des menus à 23€ comprenant entrée, plat et dessert. Puis, nous avons pris deux verres de vin blanc. Pour le menu, nous avons choisi du foie gras maison, un cassoulet et pour le dessert, croustade aux pommes et charlotte aux poires.
Le foie gras était très bon. Il s’agissait d’un foie gras mi-cuit et bien servi, puisque nous avions quatre ou cinq fines tranches dans l’assiette. Le repas a donc bien commencé. Puis, le cassoulet est arrivé…Le serveur nous a amené un plat en terre cuite censé être pour deux personnes mais qui aurait largement pu en nourrir quatre ! En déposant le plat, il a même osé une plaisanterie : « Voici le premier pour Madame, je vais chercher le second pour Monsieur ! »

Nous avons donc attaqué notre cassoulet. Il était bien gratiné sur le dessus et très parfumé. Il y avait bien entendu des haricots, une cuisse de canard par personne, de la couenne et trois sortes de saucisses, dont la fameuse saucisse de Toulouse. Nous nous sommes régalés ! Les viandes étaient très bonnes et les haricots avaient un délicieux goût d’ail et de thym. On sentait que le plat avait été préparé avec soin et mijoté longtemps pour avoir un si bon goût. Malgré toute notre bonne volonté et le fait que nous nous soyons resservis trois fois, nous n’avons pas pu finir. Nous avons demandé au serveur si les gens parvenaient à terminer le plat et il nous a répondu que parfois oui mais que c’est parce qu’ils avaient sans doute jeûner pendant deux jours avant de venir. Il y a sans doute du gâchis mais ça fait partie du concept, vous êtes servi copieusement et êtes certain de ne pas mourir de faim ! Nous sommes ensuite passés au dessert. Rien à dire, c’était fait maison et c’était bon.

En sortant du restaurant, autant vous dire que nous étions repus et ravis d’avoir dégusté un si bon cassoulet !

Occi Fast Good

Le lendemain, nous avons pris un bon petit déjeuner à l’hôtel puis sommes partis visité la Cité de l’Espace. Comme il était déjà tard quand nous en sommes sortis, nous ne voulions pas aller dans un restaurant à proprement parler. En nous promenant, nous sommes retombés sur un lieu qui semblait bien sympathique et devant lequel nous étions passés la veille : Occi Fast Good, 36 rue du Taur. Il s’agit d’une enseigne où tous les produits proviennent de producteurs locaux.

Le décor est agréable, pierres apparentes, tables en bois avec des chaises et tabourets métalliques. La formule est simple, quelques ardoises sur lesquelles sont inscrits les plats proposés. On retrouve différentes bases, déclinées sous plusieurs formes: wraps, bagels, sandwiches ou bruchetta. Ils proposent aussi des soupes, des salades, assiettes de charcuterie et desserts.

thumb_img_3401_1024

Nous avons opté pour un bagel et un wrap. Le bagel était servi tiède, recouvert de graines pavot et de sésame et garni de légumes grillés, de magret et de parmesan, le tout accompagné d’une demie sucrine recouverte de concassé de tomate au vinaigre balsamique. Le wrap était quant à lui garni de jambon Serrano, de fromage de chèvre, de salade et de concassé de tomate. On sentait que tout était frais et les goûts étaient bien définis. C’était très bon, à tel point que nous nous sommes laissés tenter par un dessert…

Tarte au citron meringuée et cheesecake que nous avons partagé pour pouvoir gouter les deux. Rien à dire, excepté, une fois de plus que c’était très bon. Les desserts étaient faits maison et le cheesecake est parmi les meilleurs que nous ayons mangés.

Côté prix, compte tenu de la qualité, c’est très correct; 6,90€ pour le bagel, 5,90€ pour le wrap et 4€ pour un dessert.  On y mange très bien, on est bien accueilli et le décor est sympa, bref, c’est un sans faute !

En conclusion, nous avons passé un excellent week-end et découvert une très jolie ville où il fait bon vivre.

A propos de l'auteur

Je m'appelle Pauline, j'ai 25 ans et j'adore cuisiner! Je cuisine du sucré comme du salé, des choses plus ou moins élaborées mais faciles à réaliser et toujours bon marché! Ce blog s'adresse à tous dans un seul but: partager des recettes simples, originales et créatives.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.