Par où commencer pour parler de ce séjour à Lanzarote ? J’ai tellement envie d’y retourner rien qu’en écrivant cet article que je vous laisse imaginer à quel point c’était fantastique. Si vous aimez la nature, le dépaysement, le calme, les grands espaces et le soleil, cette destination est faite pour vous !

Lanzarote est une des sept îles que comptent les Canaries. La troisième plus peuplée après Gran Canaria et Tenerife avec 142 000 habitants. Sa capitale, Arrecife, se trouve au sud de l’île, juste à côté de l’aéroport. Il s’agit d’une île volcanique, reconnue au Patrimoine mondial de de l’Unesco depuis 1993.

Cette île de seulement 862 km², offre des paysages absolument époustouflants. Lanzarote est un lieu brut et surtout c’est un lieu préservé du tourisme de masse. Pour résumer, c’est un endroit authentique et plein de caractère qui a su garder son identité. Ceci a notamment été rendu possible grâce à l’action d’un homme, César Manrique, qui s’est battu pour protéger cette île tout en la sublimant.

L’empreinte de cet artiste est présente partout à Lanzarote, que soit par son influence artistique mais également par les mesures qu’il a fait mettre en place, telles que l’interdiction des panneaux publicitaires et de la construction des bâtiments de plus de deux étages. Ces deux éléments font que l’île est libérée d’éléments polluant le regard, sauf à Arrecife, où il y a un hôtel d’environ quinze étages.

Côté nature, on en prend plein les yeux. Chaque partie de l’île est différente. Vous pouvez trouver des plages de sable blanc ou noir, des étendues désertiques, des champs de lave, des vignes, des villes aux maisons peintes de blanc et évidement des volcans. Vous êtes émerveillé où que vous alliez. Cet émerveillement a commencé dès notre arrivée et n’a cessé jusqu’à notre départ.

Si vous partez à Lanzarote, il faut louer une voiture, c’est indispensable. Le meilleur loueur rapport qualité-prix-garanties est Autoreisen. Comptez 78€ pour 5 jours de location pour une Twingo mais on a été surclassé avec une C3. Les bureaux sont ouverts jusqu’à l’arrivée du dernier vol. Pour récupérer votre véhicule, il vous suffit juste de présenter la confirmation de réservation, préalablement faite sur leur site internet. Le paiement se fait sur place mais il faut absolument présenter la même carte que celle utilisée lors de la réservation en ligne.

Une fois la voiture récupérée, nous nous sommes dirigés vers Caleta Caballo, au nord de l’île, là où nous avions réservé un appartement sur Airbnb. Ce petit village de pêcheurs se trouve à seulement 30 minutes de l’aéroport et est facile d’accès. Comme nous sommes arrivés de nuit, on ne pouvait qu’imaginer le paysage parce qu’à part quelques lampadaires dans les villes, il n’y a aucun éclairage. Notre appartement était situé au bout du village, en face : la mer, une promenade de sable et des falaises faites de lave. On entendait le bruit des vagues et le vent, sans pouvoir les distinguer et c’était juste apaisant.

Donc avant de découvrir le paysage le lendemain à la lumière du jour, on a fait le tour de notre appartement. Si vous êtes intéressé, voici le lien. Les hôtes sont adorables, les conditions d’arrivée et de départ sont parfaites, le rapport qualité-prix est très bon, sans parler de la localisation qui est géniale.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Passons maintenant aux choses à faire. Nous sommes restés 5 jours sur place ce qui nous a largement permis de visiter l’île en prenant notre temps. Si vous voulez faire des randonnées ou du vélo, prévoyez d’y rester un peu plus longtemps. Il y a tout un tas d’endroits à visiter à Lanzarote, gratuits ou payants.

Premièrement, les sites gratuits :

  • Caleta de Famara, un village de surfeurs avec une plage de sable blanc bordée par une montagne rouge;
  • Haría, une petite ville paisible à l’est de l’île. Vous y trouverez des maisons blanches, des bâtiments en pierres volcaniques et de petites rues ombragées;
  • Punta Mujeres, une ville où les coulées de lave sont venues se jeter dans la mer;
  • Teguise, l’ancienne capitale de l’île. Un lieu pittoresque et plein de charme. Tous les dimanches s’y déroule un grand marché. Je vous recommande d’y aller tôt pour éviter l’afflux de touristes;
  • Costa Teguise, une ville balnéaire davantage marquée par le tourisme mais qui mérite d’être vue;
  • San Bartolomé, un village hors du temps, d’un calme incroyable, comme beaucoup d’endroit sur l’île. Ne passez surtout pas à côté de la place du village où se trouve la charmante église, le théâtre et la mairie;
  • Arrecife, la capitale, avec le château San Gabriel, l’avenue maritime, l’église et sa place, le petit marché ou encore la baie du Charco de San Ginés;
  • Puerto del Carmen et sa marina;
  • Yaiza, un autre village hors du temps;
  • La région des vignes, La Geria, pittoresque avec ses petits murs en pierres volcaniques qui offrent une protection contre le vent;
  • Les salines de Janubio et sa plage de minuscules galets de lave;
  • El Golfo et son lac vert, le Lago de los Clicos, en plein milieu d’une plage de sable noir;
  • Los Hervideros, ces falaises de lave sur lesquelles vient se jeter la mer;
  • La maison des visiteurs du parc Timanfaya. Vous y verrez une exposition sur les volcans et l’histoire de l’île. Vous pourrez également profiter d’un superbe paysage.

Les sites payants :

  • Le Mirador del Río à l’extrémité est de l’île. Le bâtiment a été créé par César Manrique, offrant une vue panoramique sur l’île d’en face, La Graciosa et sur les salines del Río en contrebas. Prix : 4,50€
  • La Cueva de los Verde, un tube volcanique aménagé que vous parcourez sur 1 km accompagné d’un guide. Durée de la visite: 50 minutes. Prix: 9€
  • Los Jameos del agua, juste en face du site précédent. Il s’agit de cavités volcaniques, également aménagées par César Manrique. On y passe un bon moment en découvrant un lac plein de petits crabes blancs, le tout dans un superbe décor. Il y a également un restaurant et un auditorium où sont organisés des concerts. Prix: 9€
  • Le Jardin de cactus, un très bel endroit si vous aimez les cactées. Vous pourrez en voir des immenses et découvrir de nombreuses variétés. Prix: 4,50€
  • Le MIAC (Musée International d’Art Contemporain) qui se trouve dans le château de San José à Arrecife. Ce site a été réhabilité par César Manrique. Prix: 4€
  • La maison de César Manrique à Haría. Entre nous, on s’y verrait bien dans cette maison ! Prix: 10€
  • Il y a également la Fondation César Manrique à Tahíche mais que je n’ai pas visité. Prix: 8€ ou 15€ en pass combiné avec la visite de sa maison à Haría.
  • Le Musée Lagomar, aussi connu comme la maison d’Omar Sharif qui n’y a pas vécu puisqu’à peine l’avait-il acquise qu’il l’a perdue contre le champion d’Europe de bridge. Quel dommage, surtout que cette maison a aussi été créée par César Manrique et Jesús Soto et qu’elle est complètement atypique. Prix: 6€
  • La playa de Papagayo, une superbe plage de sable blanc avec une mer à l’eau turquoise. Son accès est payant mais ça vaut le détour. Prix: 3€ (attention l’accès ne se fait pas par une route goudronnée, c’est un chemin poussiéreux et plein de cailloux)
  • La cave El Grifo, la plus ancienne bodega de l’île. César Manrique y a aussi mis sa touche. Prix: 5€ avec la dégustation d’un verre de vin, notamment le Malvasia, le vin de l’île
  • Et enfin, le meilleur pour la fin, le parc national de Timanfaya. Alors là, si vous ne vous en étiez pas encore rendu compte, vous prendrez conscience de tout l’impact des éruptions volcaniques qu’a subi cette île. Le parc est extrêmement protégé, il y est donc impossible de se balader dans les champs de lave ou aux pieds des volcans. Le tour se fait en bus pendant une trentaine de minutes. À l’issue de la visite, on vous fait une démonstration de geyser artificiel et un feu est allumé dans un puit, parce que ça chauffe encore sous terre ! D’ailleurs, le restaurant qui se trouve jusque à côté (encore une œuvre de César Manrique) ne sert qu’un menu unique, préparé à la chaleur du volcan. Même si vous n’y mangez pas, après la visite, prenez le temps d’y prendre un café et de profitez d’une vue à 360° sur le parc.  Je vous conseille de prévoir pull ou un gilet car il y a du vent et de venir entre 9h et 10h30 pour éviter de trop attendre. Prix: 9€

Sachez que pour les sites payants, il existe des pass qui permettent de visiter 3, 4 ou 6 lieux à choisir entre: les Jameos del Agua, Montañas del Fuego (parc Timanfaya), la Cueva de los Verde, le Mirador del Río, le Jardin de cactus et le MIAC-Château de San José. Prix: 20€, 26€ et 30€

Quoi manger ?

Chaque île des Canaries a plus ou moins ses spécialités mais s’il en a une commune à toutes, ce sont les papas arrugadas et le mojo picón ! Les papas arrugadas, littéralement pommes de terre ridées, sont de petites pommes de terre qui sont cuites dans de l’eau salée. Une fois cuites, l’eau est retirée et elles sont mises quelques minutes à couvert dans la casserole, ce qui provoque leur aspect fripé.

Elles sont servies avec les deux sauces traditionnelles que sont le mojo picón rouge et vert. Le premier a un goût de poivron et d’ail, et le second, d’ail et de cumin. Vous en trouverez dans tous les restaurants même si vous ne commandez pas de pommes de terre, il vous sera servi avec du pain. Bien que la recette soit unique, vous constaterez que ces sauces ont un goût et une texture différente dans chaque établissement.

La viande de chèvre est une autre spécialité de l’île et est généralement servie en estofado, une sorte de ragoût. Le lait de chèvre est aussi utilisé pour faire du fromage très doux et moelleux, souvent accompagné de confiture de figues.

Vous trouverez également de nombreux restaurants de poisson et fruits de mer, surtout si vous mangez dans de petits restaurants en bord de mer. Les produits sont frais et savoureux donc faites-vous plaisir.

Côté dessert, beaucoup de restaurants propose des cheesecakes (tartas de queso) et l’incontournable flan aux œufs. Si vous voulez goûter quelque chose de typique, optez pour le bienmesabe. Il s’agit d’un mélange d’amandes, de sucre, d’œufs, de cannelle et de citron. On le sert dans une coupelle, surmonté d’une boule de glace à la vanille. Bien qu’un peu sucré, c’est très bon, surtout avec la glace.

Enfin, la boisson. Ne passez pas à côté du vin de l’île, le Malvasia. Ce vin blanc, sec ou semi-sucré, a fait la réputation de Lanzarote. Les vignes qui servent à le fabriquer sont plantées dans des champs de lave et protégées du vent par des murets de pierres volcaniques. Les viticulteurs ont donc réussi contre toute attente à cultiver du raisin pour en faire un délicieux vin blanc.

Pour finir votre repas, dégustez un ron miel, une liqueur de rhum douce et sucrée. Goûtez aussi le barraquito, spécialité de Tenerife mais que l’on trouve partout aux Canaries. Il s’agit d’une boisson à base de lait concentré sucré, de lait, de rhum brun et de café. Le tout surmonté de cannelle et de zestes de citron.

Vous voici donc armé pour partir à la découverte de cette île magique !

A propos de l'auteur

Je m'appelle Pauline, j'ai 25 ans et j'adore cuisiner! Je cuisine du sucré comme du salé, des choses plus ou moins élaborées mais faciles à réaliser et toujours bon marché! Ce blog s'adresse à tous dans un seul but: partager des recettes simples, originales et créatives.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.